Magazine | Plongée TV

La chaîne de télévision par Internet en HD sur la plongée, l'apnée et la vidéo sous-marine

Expédition Gombessa V "Planète Méditerranée" - Épisode 3

| Cet article a été lu 274 fois |
Notez


Ce troisième épisode de la série vidéo raconte la toute première plongée de l'expédition Gombessa 5, de Laurent Ballesta et des plongeurs de son équipe !
 

TOUS LES ÉPISODES DE LA SÉRIE SUR L'EXPÉDITION GOMBESSA V

 

L'EXPÉDITION GOMBESSA V

C’est une première mondiale, Laurent Ballesta et trois autres plongeurs ont décidé de vivre une expérience inédite : cohabiter dans un module pressurisé de 5 mètres carrés pendant 28 jours (du 1er juillet au 28 juillet 2019) afin d’explorer sans limite les grands fonds de la Méditerranée jusqu’à une profondeur de 120 mètres !

Cette expédition a été rendue possible grâce au mariage de deux techniques : la plongée à saturation (confinement dans un espace maintenu sous pression) et la plongée sportive profonde (utilisation de scaphandres recycleurs). La pression à 120 mètres étant 13 fois supérieure à celle en surface, Laurent Ballesta et son équipe n’avaient jusqu’à présent pu faire que de courtes plongée de 10 à 30 minutes minutes, qui demandaient de 3 à 5 heures de remontée lente afin de décompresser sans danger.

Grâce au projet Gombessa V, le temps de plongée n’est plus limité. Une tourelle les descend chaque jour en profondeur et ils sont libres d’explorer des espaces encore vierges d'observations sans limitation de durée.
 

LES ÉTAPES DE L’EXPÉDITION

ZONE 1 : De Marseille à Bandol - 14 sites d’exploration, dont :
  • Les Impériaux de Riou (de 60 à 80 m) : au cœur du Parc National des Calanques, des remontées rocheuses depuis les grandes profondeurs jusqu’à la surface des Îles de Marseille, très riches en poisson avec des forêts de gorgones rouges d’une densité exceptionnelle.
  • Le banc des Blauquières et le banc de l’Esquine (de 70 à 200m) : la plus belle forêt de corail noir et la plus grande concentration d’oursins crayons jamais croisés lors de leur prospection.
  • L’épave du Natal, au large de Marseille (120m) : paquebot de 130 m de long qui sombra lors d’une collision avec un cargo en 1917, emportant son capitaine et 103 autres victimes, l’épave est un récif riche en poissons dominée par des colonies d’huîtres creuses.

  • ZONE 2 : De Carqueiranne à Saint-Tropez - 8 sites d’exploration, dont :
  • Le sud de l’îlot de la Gabinière (de 60 à 90m) : champs de bryozoaires branchus extrêmement variés, véritable forêt de porcelaines et de dentelles vivantes, écosystèmes ayant disparus presque partout ailleurs en raison de leur extrême fragilité.
  • Le banc de Magaud (80m) : sur plusieurs kilomètres se dresse une des plus grandes forêts de laminaires endémiques de la Méditerranée.

  • ZONE 3 : de Sainte-Maxime à Antibes - 9 sites d’exploration, dont :
  • Les tombants du cap d’Antibes (de 70 à 100m) : corail noir et coraux profonds, station de nettoyage de poissons lune.

  • ZONE 4 : de Antibes à Monaco - 8 sites d’exploration, dont :
  • Les Roches Saint Nicolas à Monaco (de 60 à 70m) : massif coralligène à grandes gorgones caméléon, site isolé mal connu, riche en biodiversité.
  • Le tombant des Américains (50 à 200m) : vaste falaise sous-marine verticale criblée de nombreuses petites grottes. Présence de nombreuses espèces de poissons profonds.



  • INFOS ET BANDE ANNONCE

    L’expédition Gombessa V donnera lieu à un documentaire de 90 minutes diffusé en prime-time sur ARTE, à un livre et à une exposition photographiques.

    Infos et Partenaires : www.andromede-ocean.com et sur la Page Facebook des expéditions Gombessa

    © Expéditions Gombessa / Laurent Ballesta

     






    > Réseaux sociaux